fr

Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail suisse depuis nos bureaux à Zurich et Genève, et ce depuis 2009.

Contactez-nous
Offres d'emploi

Voir toutes les offres d'emploi. Écrivons ensemble le prochain chapitre de votre carrière.

Voir toutes les offres d'emploi
Candidats

Ensemble, déterminons les étapes qui définiront votre carrière et changeront votre vie pour réaliser vos ambitions professionnelles. Découvrez comment nous procédons ici.

En savoir plus
Services

Les plus grands employeurs de Suisse nous font confiance pour recruter rapidement et efficacement des personnes répondant à leurs besoins. Consultez l'ensemble de nos services et ressources sur mesure.

En savoir plus
À propos de Robert Walters Switzerland

Depuis notre création en 2009, notre conviction reste la même: le recrutement est pour nous plus qu'un travail. Derrière chaque opportunité se cache la possibilité de faire une différence dans la vie des professionnels.

En savoir plus

Travailler chez nous

Nos collaborateurs font la différence. Lisez leur témoignages pour en savoir plus sur une carrière chez Robert Walters France.

En savoir plus
Contactez-nous

Tant au niveau mondial que local, nous servons le marché du travail suisse depuis nos bureaux à Zurich et Genève, et ce depuis 2009.

Contactez-nous

Demander une augmentation de salaire en toute confiance

Même si nous pensons mériter une promotion, une augmentation de salaire ou un package plus attractif, il n'est souvent pas facile à demander. Nous partageons avec vous quelques conseils basés sur les retours d’expérience de nos candidats et clients :

Selon une étude de Mintel, les femmes sont encore plus réticentes que les hommes à négocier leur salaire : alors que 42% des hommes demandent une augmentation salariale en abordant cette échéance avec confiance, ce chiffre n'est que de 22% pour les femmes. A l’inverse des candidates, les candidats n’hésiteront en général pas à postuler à une offre qui ne correspond qu’en partie à leur expertise.

Joanne Chua, Regional Client Development Director pour l'Asie du Sud-Est et la Chine de Robert Walters, ajoute : « La confiance en soi en environnement professionnel est directement corrélée aux négociations salariales ».

Comment pouvons-nous accroître notre confiance en nous et apprendre à mieux aborder les différents aspects liés à la rémunération ?

Demandez-vous : « Quel risque je prends ? »

La nervosité pendant les négociations salariales peut avoir plusieurs racines : manque de confiance en soi, peur de briser les normes, crainte d'être perçu comme trop agressif ou peur générale du rejet.

Cependant, il est important de savoir que les négociations salariales sont un droit fondamental. Elles sont donc une bonne opportunité pour vous d’exposer votre ambition et votre capacité de négociation à votre hiérarchie.

« Personne ne vous jugera parce que vous voulez une augmentation », dit Sophia Dunker. « Chaque employeur appréciera votre confiance en vous et l’objectif que vous vous étiez fixé ».

« Posez-vous toujours la question : quelle est la pire chose qui puisse arriver ? », ajoute Joanne Chua. « La pire chose qui puisse arriver, c'est que votre N+1 n’accepte pas à cette demande. Peut-être seulement pas dans l’immédiat. »

La préparation est essentielle

« Vous devez vous préparer au mieux à l'entretien », recommande Sophia Dunker. « Commencez par faire le bilan de l'année écoulée et examinez les domaines où vous avez particulièrement bien réussi. »

Demandez-vous à quels projets vous avez participé avec succès et quel a été votre rôle. Écrivez exactement comment vous avez contribué au succès du projet, de l'équipe et de l'entreprise. Chiffrez vos contributions et réalisations.

Cet exercice vous aidera à comprendre pourquoi vous méritez une augmentation. « Souvenez-vous des commentaires positifs que vous avez reçus lors des entretiens annuels ou des situations dans lesquelles vos collègues, clients ou partenaires commerciaux vous ont fait des éloges ? »

Informez-vous

Vous devez connaître votre valeur avant la négociation et être capable d'évaluer objectivement ce que vous pouvez exiger de votre patron. « Ne vous contentez pas de négocier juste pour prouver votre talent de négociateur », conseille Joanne Chua. Collectez un maximum d’informations tangibles sur votre contribution avant l’entretien.

Dans cet esprit, l'étude de rémunération de Robert Walters peut être utile. Un consultant en recrutement spécialisé saura également vous éclairer et vous donner quelques précieux conseils. Il est indispensable de savoir exactement quelle augmentation salariale est réaliste dans votre secteur d'activité et avec votre expérience.

Cependant, nous vous déconseillons de parler du salaire à vos collègues directs. Les rémunérations – même si elles respectent une logique (grille de salaires) - restent la plupart du temps discrétionnaires. Des comparaisons entraîneraient probablement des frustrations. « Les négociations salariales devraient toujours être basées sur vos réalisations, vos contributions et vos succès », dit Sophia Dunker.

Restez objectif

Considérez votre argumentation comme aussi neutre que possible. Sophia conseille :
« Demandez-vous combien devrait gagner quelqu'un qui fait ce travail, qui gère ce budget et qui a la responsabilité de ce projet ». L’idée étant de diminuer au maximum la dimension émotionnelle que comporte ce sujet.

Le bon moment

Il est important de comprendre quel est le bon moment pour des négociations salariales. Si l'entretien annuel est en janvier et que vous demandez une augmentation ce jour-là ; ou le mois suivant en février, vous n’obtiendrez probablement pas l’évolution désirée. Il est préférable de faire la demande en novembre pour donner à votre responsable hiérarchique suffisamment de temps pour étudier le sujet, l’argumenter et vous donner sa réponse précise. Cela peut être l’occasion ; en cas de refus ; vous proposerez de refixer une échéance pour dans 6 mois.

Concentrez-vous sur l’essentiel

Évitez d'aborder plusieurs sujets importants en une seule conversation. « Il ne faut jamais mélanger les négociations salariales avec d'autres sujets », recommande Sophia. « De cette façon, le sujet recevra toute l'attention qu'il mérite. »

Développez votre talent de négociation

Vous n'avez pas besoin d'être né professionnel de la négociation - vous pouvez lire les conseils et astuces les plus importants ici :

  • Écoutez attentivement : L'écoute attentive est respectueuse et bâtit la confiance. Répétez les déclarations les plus importantes de votre patron. En reflétant ses déclarations, vous soulignez votre accord et montrez que vous prenez votre interlocuteur au sérieux.
  • Le silence comme arme : Écoutez et veillez à ne pas vouloir systématiquement briser les silences. Un silence prolongé forcera l’une des deux parties à le rompre; en fournissant parfois des informations intéressantes à son interlocuteur. « Il m'a fallu du temps pour l'apprendre moi-même, mais c'est très efficace et cela donne des informations et des angles intéressants à utiliser lors de la négociation ».
  • L’art du compromis : Les négociations ne visent pas à obtenir tout ce que vous voulez. Il s'agit de compromis et d'une concertation bilatérale entre deux parties. Si le salaire proposé ne répond pas entièrement à vos besoins, vous pourrez peut-être négocier un complément, comme des jours de vacances supplémentaires, des séminaires ou des formations professionnelles continues, des horaires de travail flexibles, une voiture de fonction ou la possibilité d’évoluer en télétravail.
  • Demandez un délai de réflexion : Même si l'offre semble bonne et que vous êtes satisfait, vous devriez demander un délai de réflexion. En tout cas, la décision pour ou contre l'offre doit être prise de façon objective et sans émotions. Parfois, il peut vous être d’un grand secours de discuter l’offre à court terme avec une personne de confiance. Vous devriez en tout état de cause demander à votre N+1 un délai de réflexion.

Terminez la conversation positivement. Quel que soit le résultat de l’entretien, vous devriez trouver un accord concret et remercier votre interlocuteur pour le temps et les efforts consacrés.

Si vous n'êtes toujours pas satisfait de votre package salarial ou convaincu de la solution proposée (à moyen-terme), le marché vous est ouvert et vos talents seront probablement mis au service d’une autre organisation prochainement.

Robert Walters peut vous aider avec de nombreuses offres d'emploi.

Partagez cet article

Autres liens utiles

Créez une alerte d’emploi
Étude rémunération
Conseils carrière
Espace presse
Prendre contact avec nous

Pour en savoir plus, contactez l'un de nos conseillers en recrutement spécialisés.

Articles similaires

Voir tout le contenu

6 astuces pour réussir votre prochain entretien Skype

De plus en plus utilisé par les entreprises dans le cadre des entretiens, Skype permet d'économiser du temps et de l'argent en plus d'être interactif. « Les entretiens vidéo sont clairement en hausse, même avec les candidats basés en Suisse », déclare Christian Atkinson, Directeur Robert Walters Sui

En savoir plus

Six manières de tirer profit du refus de votre candidature

Personne n’aime voir sa candidature à un emploi rejetée. Si vous avez effectué un solide travail de préparation pour un poste que vous souhaitiez réellement obtenir, ce refus peut être difficile à accepter. En voyant les choses sous un autre angle, vous pouvez faire de cette expérience malheureuse u

En savoir plus

Préparez votre entretien

La préparation de votre entretien est une étape essentielle à sa réussite. Plus vous serez préparé, plus vous serez convaincant. Avant l'entretien Avant votre entretien, pensez à vous renseigner sur : L'heure exacte et le lieu de l'entretien, le trajet, les possibilités de transport, le parking et l

En savoir plus

I'm Robert Walters Are you?

Rejoignez une équipe internationale, créative et orientée solution. Nous offrons d'excellentes perspectives de carrière et une culture d'entreprise vivante.